Qui sommes-nous?

La SAVIF/PEA ( Stop A la Violence Intra-Familiale/ Protection Enfance Adolescence) est un service d’accueil, de soutien, d’accompagnement et d’insertion sociale et professionnelle des personnes victimes de violences conjugales ou intra- familiales. Le service de la SAVIF/PEA est basé sur les principes de gratuité et de confidentialité.

Les actions de la SAVIF/PEA se déclinent en 3 volets principaux :
1)- Accueil- Ecoute- Informations - Accompagnement individualisé
2)- Groupes de parole (voir rubrique : groupes de parole)
3)- Formation de techniciens et professionnels amenés à prendre en charge le public concerné.

MISSIONS :
-Evaluer les diverses facettes de la problématique de la violence conjugale
-Anticiper pour mieux prévenir les risques de récidive ou d'extension de la violence et, si nécessaire, l'orientation des victimes vers des appuis ou des soins ciblés pouvant être offerte par le réseau médical, social, judiciaire.
-Evaluer l'impact des violences sur la santé, la vigilance et la protection mise en place pour les victimes
- Rendre visible la force de la loi et restituer leurs droits aux victimes.
- Lutter avec tous les partenaires sociaux, médicaux, juridiques contre ce fléau social qui détruit les victimes.

OBJECTIFS :
- Restituer leurs droits aux victimes, et faire émerger leurs besoins pour les protéger.
- Les aider à sortir de l’exclusion sociale qu’est la violence conjugale
- Les soutenir dans leur nouveau rôle parental
- Les accompagner dans la réinsertion sociale et professionnelle par des actions pédagogiques, et formations adaptées aux besoins de la personne, à son niveau de développement, à ses capacités, à l’évolution de son état et à son rythme.
La SAVIF/PEA est un service de ressources spécialisées, capables de mobiliser les réseaux et les acteurs pour une meilleure collaboration dans la réinsertion de la victime à tout point de vue (de la santé, du social, du professionnel, de la co-parentalité).

LOCALISATION :
2 Rue Saint Jean- 31000 TOULOUSE
Téléphone : 05 61 25 16 13 Fax : 05 61 53 4 13
Email : savifs@free.fr – Site Internet : www.savif.com

CONDITIONS D OUVERTURE AU PUBLIC :
Les permanences d’accueil et de consultations sont :
Du lundi au vendredi sans interruption de 9h30 à 17h30

MODES DE FONCTIONNEMENT
- Trois modes et un site Internet :
- Permanence téléphonique :
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 9H30 à 17H30 sans interruption.
- Permanence accueil - entretien : sur rendez-vous
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 9H30 à 17H30
- Soutien par Email : savifs@free.fr en permanence
- Site Internet : www.savif.com en permanence.

ZONE GEOGRAHIQUE D’INTERVENTION ET ORIGINE DU PUBLIC CONCERNE
Zone géographique d’intervention :
Toulouse, son agglomération
Le département de la Haute Garonne (31)
Hors du département via Email
Pays étrangers via Email

PUBLIC CONCERNE :
La SAVIF/PEA a vocation de recevoir toute personne avec ou sans enfants de toute origine, de tout âge, de toute catégorie sociale, de toute culture, de toute origine géographique, victime de violences conjugales quelle que soit sa forme (verbale, psychologique, physique, économique, sexuelle).

LIVRET D’ACCUEIL
Conformément aux dispositions de la loi n° 2002-02 du 2 janvier 2002, un livret d’accueil est remis à chaque personne prise en charge par le service

LES INTERVENANTES :
Une équipe pluridisciplinaire :
Iintervenantes : Psychologues, conseillère conjugales 
Compétences :
° Connaissances en techniques d’écoute et pratique,
° Connaissances des problématiques spécifiques des femmes dans un contexte social d’inégalité hommes/ femmes, et notamment des problématiques spécifiques des femmes victimes de violences,
° Connaissance des politiques et des pratiques d’intervention sociale (aide sociale, logement, insertion socioprofessionnelle, intégration des migrants),
° Connaissance des différents interlocuteurs institutionnels et intervenants sociaux.

Elles constituent le point d’ancrage où la victime peut s’exprimer librement pour sortir du processus de la violence conjugale et retrouver son autonomie par l’accompagnement et le suivi.
Elles assurent le relais et l’articulation avec les organismes sociaux, juridiques, médicaux, police, gendarmerie et de réinsertion pour l’emploi  dans les démarches à effectuer.

LES VALEURS ETHIQUES
La violence conjugale concerne tous les milieux sociaux, toutes les cultures, toutes les origines et tous les âges. La violence conjugale n’est pas un problème individuel mais un problème de société. Toutes les formes de violences subies doivent être dénoncées. Elles sont la négation de la dignité et de l’intégrité humaine.

- La notion de gratuité - Toutes les actions entreprises résident en la fidélité et l’engagement à une cause commune : l’écoute et l’accompagnement de victimes de violences conjugales et la protection des enfants.
- La laïcité - Les appartenances sociales, religieuses, politiques ou ethniques ne doivent jamais influencer nos choix ou nos orientations.
- L’anonymat suppose un accompagnement confidentiel et des projets individualisés, où la notion de durée prend toute son importance.
- Les modes d’intervention – la réactivité de l’équipe, le souci d’efficacité, les actions concrètes auprès des usagers, le travail de sensibilisation des divers partenaires – constituent un engagement de la SAVIF/PEA en direction du public concerné.

Les difficultés rencontrées – logement, travail, formation – sont pris en compte par l’écoute, l’orientation, l’information et l’accompagnement que nous proposons.

CHARTE DES DROITS ET DES LIBERTES DE LA PERSONNE ACCUEILLIE

Article 1er : Principe de non-discrimination
Dans le respect des conditions particulières de prise en charge et d’accompagnement, prévues par la loi, nul ne peut faire l’objet d’une discrimination en raison de son origine, notamment ethnique ou sociale, de son apparence physique, de ses caractéristiques génétiques, de son orientation sexuelle, de son handicap, de son âge, de ses opinions et convictions, notamment politiques ou religieuses, lors d’une prise en charge ou d’un accompagnement social ou médico-social.
Article 2 : Droit à une prise en charge ou à un accompagnement adapté.
La personne doit se voir proposer une prise en charge ou un accompagnement, individualisé et le plus adapté possible à ses besoins, dans la continuité des interventions.
Article 3 : Droit à l’information 
La personne bénéficiaire de prestations ou de services a droit à une information claire, compréhensible et adaptée sur la prise en charge et l’accompagnement demandés ou dont elle bénéficie ainsi que sur ses droits et sur l’organisation et le fonctionnement de l’établissement, du service ou de la forme de prise en charge ou d’accompagnement. La personne doit également être informée sur les associations d’usagers œuvrant dans le même domaine.
Article 4 : Droit à la protection
Il est garanti à la personne comme à ses représentants légaux et à sa famille, par l’ensemble des personnels ou personnes réalisant une prise en charge ou un accompagnement, le respect de la confidentialité des informations la concernant dans le cadre des lois existantes.
Il lui est également garanti le droit à la protection, le droit à la sécurité, y compris sanitaire et alimentaire, le droit à la santé et aux soins, le droit à un suivi médical adapté.
Article 5: Principe de prévention et de soutien
Le rôle des familles, des représentations légaux ou des proches qui entourent de leurs soins la personne accueillie doit être facilité avec son accord par l’institution, dans le respect des décisions de justice
Article 6 : Respect de la dignité de la personne et de son intimité
Le respect de la dignité et de l’intégrité de la personne est garanti. Hors la nécessité exclusive et objective de la réalisation de la prise en charge ou de l’accompagnement, le droit à l’intimité doit être préservé.

 

HISTORIQUE DE LA SAVIF/PEA
Le service d’accueil et d’accompagnement social SAVIF/PEA des personnes victimes de violences conjugales
1995 :
Création de l’association SAVIF (Stop A la Violence Intra-Familiale)
Action 1 : Accueil, écoute, accompagnement
2000 :
Création de l’action 2 : Groupes de parole ( voir rubrique Groupes de parole)
2002 :
Création de l’action 3 : Prévention, formation et sensibilisation sur la problématique de la violence conjugale
2004 :
Fusion entre la SAVIF et la PEA
Au 1er janvier 2004 la SAVIF (Stop A la Violence Intra-Familiale) a fusionné avec la PEA (Protection de l’Enfance et de l’Adolescence).

ASSOCIATION GESTIONNAIRE 

PEA : Protection Enfance et Adolescence (créée en 1941)
33 Bis Avenue Jean RIEUX- 31500 TOULOUSE
- Protection physique et morale des jeunes dans tous les cas où elle est nécessitée par les circonstances.
- Surveillance matérielle et morale, et éducation des jeunes qui sont confiés par l'Autorité Judiciaire au titre des articles 375 à 382 du Code Civil du décret n° 75-96 du 18 février 1975, et de l'Ordonnance du 2 février 1945.

Moyens mis en œuvre :
- 1 Service d’IOE (Investigation et d’orientation Educative) (90 places)
- 1 Service d’AEMO (Action Educative en Milieu Ouvert) -(300 mesures)
- 1 Service de Placement familial (60 places).
- 1 Service de Placement « jeunes Majeurs » (18-21 ans) (20 places)
- 1 Maison d’enfants à caractère social « L’ORANGERAIE » (60 places)
- 1 Service d’accueil de jour et d’accompagnement social SAVIF/PEA (Stop A la Violence Intra- Familiale / Protection Enfance Adolescence) ( 700 personnes /an)


La SAVIF/PEA est un service complémentaire aux autres services de la PEA du public concerné Certaines femmes suivies par la SAVIF/PEA sont les mères des enfants suivis par la PEA. Ses actions sont d’intérêt général et d’utilité sociale.